mercredi 17 septembre 2008

Odile du Mazaubrun : "L'armée des femmes"


"L'armée des femmes" Odile du Mazaubrun, Installation, 2012 Paris.
Odile du Mazaubrun

Galerie "Canal Pictures & Art"
4, impasse chausson 75010 PARIS
du 16 au 28 septembre 2008

Un instant de légerté

L'armée des femmes est une œuvre délicate peuplée de personnages diaphanes. Soixante-quatre figures de taille moyenne avancent dans un espace peuplé d'éclats d'ombre et de lumière. Le mouvement accentue ce sentiment d'immatérialité. Sans ordre apparent les figures convergent en un mouvement concerté vers un but imperceptible.

Pourtant, ce sentiment de légèreté se dissipe rapidement. Les silhouettes fragiles ploient sous le poids de charges disproportionnées. Un monde pèse sur les épaules de ces femmes. Un monde de sacs, de paniers, de ballots, d'enfants. Un monde de soucis des autres, de traditions, de coutumes, d'oubli de soi.

Au travers de ces figures résonne l'écho lointain et malicieux des soldats de Xi'an, ces personnages de terre cuite ultime garde du premier empereur Qin. Mais cette armée de femmes ne garde rien, ne défend rien. Aucune posture martiale n'altère le naturel des attitudes, la tension des corps. Les matériaux qui la composent ne prétendent pas à l'éternité. Elles se rassemblent en un flot calme et pacifique. Ni amazones, ni bacchantes, c'est une armée solaire dont le mouvement épouse la marche du monde.

Pourquoi cette œuvre nous happe-t-elle ? Peut-être dans cette façon de transformer le poids des êtres et des choses en mouvement, l'obscurité en lumière, le hiératisme en facétie, l'éternité en instant, l'artifice en jeu, le fardeau des coutumes et des traditions en grâce. Ces femmes portent notre monde sans résignation avec élégance et légèreté.

Bruno Puyraimond

Aucun commentaire :

Publier un commentaire